FRNL
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€
   

Alors que la Fed injecte des liquidités, les banques ne prêtent plus !

Le 24 octobre à 11:10

Mardi 12 novembre 2013 - Les derniers chiffres de la Réserve fédérale américaine montrent à nouveau la folie de sa politique. Alors qu’elle émet des quantités énormes de liquidités, celles-ci vont avant tout à la spéculation boursière tout en privant l’économie réelle des prêts bancaires dont elle aurait tant besoin.

Les réserves de liquidité en excès détenues par les banques auprès de la Fed ont atteint pratiquement les 2500 milliards de dollars, alors qu’elles étaient quasiment nulles en 2007. Cet excès de réserves représente presque 75 % des 3500 milliards de dollars imprimés par la Fed au cours des 5 dernières années, après avoir acheté les obligations spéculatives des plus grosses banques. Cet argent permet aux banques de spéculer encore plus, surtout en prêtant sur les marchés des dérivés. C’est la raison pour laquelle l’activité de prêt, de la part des six plus grandes banques américaines, est à son plus bas niveau depuis 5 ans, en fait un plus bas historique par rapport au total des dépôts et des actifs détenus par les banques.

La situation en Europe n’est pas très différente, comme l’a montré S&P la semaine dernière, et la baisse « surprise » par la BCE de son taux directeur à 0,25 %, montre la fragilité extrême de l’édifice et n’est pas de nature à faire démarrer la croissance. Seule une politique de crédit public associée à de grands projets d’infrastructure pourra nous sortir de la dépression. A nous de créer la volonté politique pour la mettre en place.

Source : Solidarité & Progrès

 Envoyer à un ami  Nous contacter
 
 
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€