FRNL
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€
   

Annulons les garanties de Dexia en coupant les banques en deux

Le 13 décembre à 00:12

Jeudi 16 mai 2013 - Le Comité d’Annulation de la Dette du Tiers Monde (CADTM) a lancé un appel aux parlementaires belges pour qu’ils ne ratifient pas les deux arrêtés royaux pris par le gouvernement en 2011 et 2012, déterminant les conditions des garanties au holding Dexia et à Dexia Crédit Local. Ces garanties sont contestées auprès du Conseil d’Etat pour violation de la Constitution par les députées Zoé Genot et Meyrem Almaci (ECOLO / GROEN !) ainsi que les associations CADTM, ATTAC Liège, ATTAC Bruxelles 2.

Ces garanties doivent bien sûr être annulées et Agora Erasmus soutient cet appel, mais le triage des dettes nécessite aussi le triage dans le bilan des banques. C’est en décidant de séparer les banques de dépôt des banques d’affaires que se fera la nécessaire mise en faillite organisée du système bancaire et financier. Ainsi les banques pourront enfin redevenir ennuyeuses et financer l’économie réelle, soutenue par un système de crédit public productif.

La carte blanche de Renaud Vivien (CADTM) dans le journal Le Soir  : Pourquoi nos élus ont intérêt à annuler les garanties sur la bad bank de Dexia ?

 Envoyer à un ami  Nous contacter
 
À lire aussi
 
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€