FRNL
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€
   

Ben Laden, Fukushima, Marine Le Pen : Un lavage de cerveau intense

Le 24 octobre à 11:10

4 mai 2011 (Nouvelle Solidarité) – Depuis la chute du régime Moubarak en février, vous avez été soumis à un lavage de cerveau intense dont les symptômes peuvent être de fortes poussées de pessimisme et d’impuissance sociale.

  • Marine Le Pen. En quelques semaines, la Cour parisienne a imposé son agenda politique : Marine Le Pen est présidentiable, représente la troisième force politique et elle seule devra figurer au premier tour de la présidentielle face aux candidats de l’UMP et du PS. Les débats sont clos. Et au nom du « Front républicain », il faut donc menacer les maires ruraux pour qu’ils ne présentent pas de candidature hors-système, comme y a appelé ouvertement L’Express , reflétant les bruits d’alcôves à droite comme à gauche. En clair, cela veut dire pas de candidature Cheminade, dont le plan d’action contre la finance folle foutrait l’échiquier en l’air. Et il n’y aurait même pas d’ « écolos » dans ce premier tour puisque Daniel Cohn-Bendit y préfère une pénétration efficace du PS ! On veut vous imposer de choisir entre une droite xénophobe et une gauche verdâtre.
  • Fukushima. L’accident nucléaire consécutif au séisme de Honshu a permis de relancer la campagne mondiale pour l’obscurantisme vert où l’on nous dit que les créations humaines ne font que rendre le monde encore plus mauvais que ce qu’il n’est. Plutôt que d’ouvrir le débat sur le nucléaire du futur et le nucléaire citoyen, on joue sur la peur pour mieux faire accepter une éco-dictature mondiale.
  • Oussama Ben Laden. Là c’est le pompon, on nous prend vraiment pour des crétins. Dans les minutes qui ont suivi les attentats du 11 septembre, ce type dont la carrière a été pilotée par les services secrets anglo-américains, nous a été présenté comme étant l’ennemi public numéro 1 du monde démocratique. Bush et Blair nous ont engagé dans un conflit terrestre permanent en Afghanistan, et là, 10 ans après, on le retrouve au Pakistan, à quelques centaines de mètres de plusieurs centres militaires importants, où il aura suffit de quelques unités commandos pour aller le chercher. Obama déclare en cow-boy que « justice est faite », la Maison Blanche avoue qu’elle l’avait localisé depuis août 2010, annonce qu’il a été tué dans l’assaut (pour annoncer plus tard qu’il n’était pas armé) et que son corps a déjà été donné aux poissons. Le seul bon point dans cette affaire Ben Laden, c’est que ça a foutu en l’air le plan de com’ de l’Elysée sur la grossesse de Carla Bruni !

Ce n’est plus la peine de vous demander où est passé le vent des révoltes arabes et pourquoi la mobilisation du 1er mai a été si faible, alors que l’inflation galopante rend la vie impossible. La seule alternative dans la situation actuelle d’effondrement économique du monde transatlantique est d’évincer les spéculateurs du temple de la civilisation. Après, on pourra avoir de vraies discussions entre adultes sur l’éradication du narcoterrorisme et les grands défis scientifiques pour vivre mieux et plus nombreux, sur Terre, puis dans l’espace.


Lire aussi :


 Envoyer à un ami  Nous contacter
 
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€