FRNL
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€
   

L’association des maires américains dénonce l’escalade d’Obama vers une guerre nucléaire

Le 28 avril à 12:04

Samedi 9 juillet - L’association américaine des maires de villes de plus de 30 000 habitants, l’US Conference of Mayors, lors de sa rencontre annuelle des 24 et 27 juin à Indianapolis, a lancé une résolution cinglante contre l’administration Obama.

La résolution cible directement les exercices militaires à grande échelle de l’OTAN à la frontière de la Russie, la modernisation des armes nucléaires décidée par Obama pour 1000 milliards de dollars, son échec à réduire significativement le nombre d’armes nucléaires, sa politique belliqueuse vis-à-vis de la Russie et de la Chine, son indifférence devant l’effondrement spectaculaire des infrastructures de base du pays et le bien-être de la population.

JPEG - 47.9 ko

Et près avoir donné un satisfecit à Obama pour sa visite à Hiroshima et l’accord conclu avec l’Iran, les maires constatent avec amertume que :

« L’administration Obama est celle qui a le moins réduit les stocks d’armes nucléaires, de toute autre présidence depuis la fin de la Guerre Froide, et a jeté les bases pour que les États-Unis dépensent 1000 milliards de dollars durant les trois prochaines décennies pour maintenir et moderniser ses bombes et ogives nucléaires, ses usines de production, ses systèmes de transport, de commandement et de contrôle. »

Cela a comme résultat, le fait que :

« Les autres États possédant des armes nucléaires sont obligés de suivre… Les pays qui possèdent des armes nucléaires dérivent toujours plus près d’une confrontation militaire directe dans des zones de conflit tout autour de la planète, et les plus grands jeux de guerre de l’OTAN depuis des décennies, impliquant 14 000 troupes américaines, et l’activation du système de défense anti-missile américain en Europe de l’est, alimentent les tensions grandissantes entre les géants nucléaires. Et selon l’ancien secrétaire à la Défense William Perry : "La probabilité d’une guerre nucléaire est bien plus grande maintenant, je crois, qu’elle ne l’était pendant la Guerre froide." »

La résolution met directement en contraste ce danger avec les vastes ressources gaspillées par l’effondrement de l’économie américaine :

« La détérioration de l’infrastructure met en danger la sécurité publique et la qualité de vie ; la disparité croissante de la richesse force des personnes à quitter les villes américaines, et des fonds fédéraux s’avèrent désespérément nécessaires pour permettre à nos villes de construire des logements abordables, de créer des emplois avec des salaires dignes, d’améliorer les transports publics et de développer des énergies durables. »

JPEG - 35.5 ko

Elle appelle à réemployer les fonds alloués à la modernisation de l’armement nucléaire pour « répondre aux besoins urgents des villes et pour reconstruire les infrastructures en ruine de notre nation. »

Le courage de cette association de maires, qui a plus de 1400 membres, est le résultat direct des campagnes de nos alliés du Comité d’action politique de Lyndon LaRouche, qui n’a cessé de souligner qu’il fallait éloigner Obama le plus loin possible du bouton nucléaire. Il est à noter qu’aucun journal américain important n’a rapporté l’événement.

Signez la pétition pour sortir de l’OTAN

 Envoyer à un ami  Nous contacter
 
 
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€