FRNL
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€
   

L’ex-chef du CNT : Kadhafi éliminé sur ordres d’une puissance étrangère

Le 19 octobre à 20:10

15 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) - Interrogé par la chaîne de télévision américaine CNN le 7 novembre, Mahmoud Jibril, qui fut jusqu’au 23 octobre le président du conseil exécutif du Conseil national de transition libyen (CNT), a affirmé que Mouammar Kadhafi « a été tué sur les ordres d’une entité étrangère, un pays, une personne, un certain dirigeant – quelqu’un ne souhaitant pas que ses secrets soient révélés ».

Jibril a ajouté : « J’aurais souhaité qu’il [Kadhafi] soit capturé. Trop de choses auraient été révélées. Il portait trop de secrets, avaient trop de contacts avec trop de dirigeants dans plein de pays ». Jibril avoue qu’il n’a pas de preuve formelle mais qu’il estime que la liquidation de Kadhafi « n’était pas une réaction ad hoc » et qu’il soupçonne qu’après que Kadhafi fut attrapé, quelqu’un « a reçu un coup de fil lui disant : ‘qu’on s’en débarrasse’ ».

Cela ne fait que confirmer, comme l’a montré le Canard Enchaîné, que Kadhafi et sa famille ont fait l’objet d’une chasse à l’homme orchestrée depuis la Maison Blanche et l’Elysée, à l’aide des forces spéciales et de drones Predator, en violation totale du droit international. C’est cette politique de changement de régime et d’assassinat ciblé qui a ouvert la porte à un conflit mondial voulu par l’oligarchie britannique, et qui serait déclenché autour de la Syrie et de l’Iran.

Source : Solidarité et Progrès

 Envoyer à un ami  Nous contacter
 
 
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€