FRNL
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€
   

Le président de l’Académie danoise de la paix avertit contre le danger d’une IIIe guerre mondiale thermonucléaire

Le 11 décembre à 03:12

3 septembre 2012 (Nouvelle Solidarité) – Dans une entrevue postée sur le site countercurrents.org, le président de l’Académie danoise de la paix, John Scale Avery, dénonce la folle insouciance des dirigeants politiques actuels à l’égard d’une attaque contre l’Iran et prévient qu’une nouvelle guerre mondiale dégénérerait probablement en conflit thermonucléaire.

En voici quelques extraits :

« Aucun de ceux qui ont déclenché la Première Guerre mondiale n’avait la moindre idée de ce à quoi cela allait ressembler. Les armées d’Europe étaient dominées par la vieille classe féodale de propriétaires terriens, dont les traditions militaires étaient ancrées dans le moyen-âge. Les comtes et barons qui dirigeaient encore l’establishment diplomatique et militaire de l’Europe savaient comment boire du champagne, danser avec élégance, monter à cheval et séduire les femmes. Ils tournaient les avertissements de guerre en dérision...

« Est-ce que Benjamin Netanyahou et Ehoud Barak, qui envisagent de déclencher ce qui peut se transformer en IIIe Guerre mondiale peuvent même imaginer ce à quoi cela pourrait ressembler ? Netanyahou a déclaré au peuple israélien que seuls 500 citoyen seraient tués, et que le conflit serait terminé en un mois... Les dirigeants autrichiens en 1914... avaient initié ce qu’ils croyaient être une petite action visant à punir les nationalistes serbes... Lorsque le résultat fut guerre destructrice à l’échelle du monde, ils dirent “ce n’est pas ce que nous voulions”.

« L’attaque planifiée contre l’Iran violerait non seulement le droit international, mais également le bon sens et les souhaits du peuple d’Israël. Le résultat probable serait une attaque massive de missiles iraniens sur Tel Aviv, et l’Iran fermerait probablement le détroit d’Ormuz. Si les Etats-Unis répondaient en bombardant des cibles iraniennes, l’Iran utiliserait probablement des missiles pour couler un ou plusieurs navires américains dans le golfe Persique. On peut facilement imaginer d’autres étapes dans l’escalade du conflit : une révolution au Pakistan, l’entrée en guerre d’un pays disposant d’armes nucléaires aux côtés de l’Iran ; une attaque préventive d’Israël contre les missiles nucléaires pakistanais ; un soutien à l’Iran de la part de la Chine et la Russie.

« Dans l’atmosphère tendue d’une telle guerre, le danger d’un échange nucléaire, résultant d’un accident ou d’un mauvais calcul, serait très grand.

« Aujourd’hui,... le danger d’une guerre catastrophique avec des bombes à hydrogène est suspendu au-dessus de nous comme des nuages sombres au-dessus de l’avenir de la civilisation humaine. La puissance explosive des armes d’aujourd’hui équivaut à environ un demi-million d’Hiroshima... Ce qui nous menace aujourd’hui est un effondrement complet de la société...

« la Première Guerre mondiale fut une erreur colossale. Aujourd’hui, le monde se trouve au seuil d’un désastre aussi grand. Devons-nous être conduits dans une telle guerre destructrice et mondiale par quelques individus aveugles qui n’ont pas la moindre idée de ce à quoi ressemblerait une telle guerre ? »

Source : Solidarité et Progrès

SIGNEZ L’APPEL A UN GLASS STEAGALL GLOBAL

 Envoyer à un ami  Nous contacter
 
 
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€