FRNL
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€
   

USA : nouveaux soutiens au projet de loi Glass-Steagall

Le 19 octobre à 20:10

Jeudi 24 janvier 2013 - Introduite au Congrès américain le 3 janvier par la démocrate Marcy Kaptur et le républicain Walter Jones, la proposition de loi HR 129 rétablissant la loi Glass-Steagall de Franklin Roosevelt compte de nouveaux soutiens parlementaires. Nos collègues du LaRouche PAC mènent depuis 3 semaines une campagne intense au Congrès pour faire adopter ce projet.

Sept députés démocrates viennent d’ajouter leur signature au projet de séparation totale entre banque de dépôt et de crédit d’une part, et banques d’affaires et de marché de l’autre : Mike Michaud (Maine), James McGovern (Massachusetts), James Moran (Virginie), Michael Capuano (Massachusetts), Eleanor Norton (Washington DC), Peter Welch (Vermont) et Lloyd Doggett (Texas).

La pression monte aux Etats-Unis contre Wall Street et donc contre Obama qui l’a protégé jusqu’ici. La semaine dernière, le président de la Réserve fédérale de Dallas, Richard Fisher, et le vice-président de l’Agence fédérale de garantie des dépôts (FDIC), Thomas Hoenig, ont lancé une attaque coordonnée contre les banques systémiques (too big to fail), appelant à leur démantèlement.

 

PBS attaque ceux qui ont protégé Wall Street

FLASH - Lanny Breuer a démissionné !

Mardi, c’est la chaîne de télévision publique PBS qui est passée à l’offensive en diffusant une émission d’une heure consacrée à la corruption du gouvernement par Wall Street. Dans « Les Intouchables – pourquoi les dirigeants de Wall Street ont échappé aux poursuites pour leurs fraudes dans la vente d’hypothèques pourries », l’émission Frontline s’en prend au directeur de la division criminelle du département de la Justice et proche d’Obama Lanny Breuer, pour avoir organisé l’arrêt des poursuites contre les banques criminelles (Wachovia, HSBC, etc.).

PBS donne la parole au sénateur Ted Kaufman, aux procureurs de New York Eliot Spitzer et Eric Schneiderman ainsi qu’à Phil Angelides, qui menaient la charge pour que les banques soient condamnées. Répondant à une déclaration de Breuer disant qu’il ne dormait pas de la nuit à l’idée de laisser les poursuites se faire et que cela aboutisse à la faillite de Wall Street (sic), Kaufman a déclaré : « le boulot d’un procureur est de poursuivre les actes criminels, pas de se morfondre toute la nuit au sujet du sort des banques. » Cette émission explosive lève le voile sur ce qui est devenu une évidence, la corruption au plus haut niveau des institutions par la finance internationale.

Watch The Untouchables on PBS. See more from FRONTLINE.

Source : Solidarité & Progrès

 Envoyer à un ami  Nous contacter
 
 
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€