FRNL
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€
   

USA : soutiens de poids pour rétablir Glass-Steagall

Le 19 août à 05:08

Mercredi 27 mars 2013 - Comme nous le relatons depuis son introduction début janvier au Congrès américain, la proposition de loi HR 129 rétablissant le Glass-Steagall Act recueille de plus en plus de soutiens. Lancée par la démocrate Marcy Kaptur et le républicain Walter Jones, l’initiative pour une séparation stricte entre banques de détail et banques de marché compte désormais 46 co-parrains des deux partis.

Hier, ce sont six députés démocrates qui ont ajouté leur signature au projet : Marcia Fudge (Ohio), Keith Ellison (Géorgie), Hank Johnson (Minnesota), John Dingell (Michigan), Earl Blumenauer (Oregon) et Julia Brownley (Californie).

Marcia Fudge est la présidente du Congressional Black Caucus, l’important groupe parlementaire des élus afro-américains dont les membres-fondateurs Charles Rangel et John Conyers sont également signataires de HR 129 ; Keith Ellison est le co-président du Progressive Caucus, le groupe parlementaire de la gauche démocrate. Nos amis du LaRouche PAC, en campagne dans tout le pays et au Congrès pour rallier du soutien à Glass-Steagall, considèrent que ces deux soutiens constituent un signal fort à tous les membres de ces deux groupes pour qu’ils signent à leur tour la proposition de loi Glass-Steagall. Les parlementaires démocrates semblent donc bien moins timorés face à Obama et Wall Street que ne l’ont été les parlementaires socialistes et de gauche lors du débat sur la réforme bancaire face à Hollande et au lobby bancaire.

Par ailleurs, la signature de John Dingell est elle aussi considérée comme très influente, puisqu’il est le doyen des députés américains et que son père, élu en 1932 et à qui il succéda en 1955, fut l’un des artisans du Glass-Steagall Act de Franklin Roosevelt !

SIGNEZ L’APPEL A UN GLASS-STEAGALL GLOBAL

 Envoyer à un ami  Nous contacter
 
 
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€