FRNL
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€
   

Ukraine : Sergei Glaziev appelle à une coopération triangulaire UE-Ukraine-Russie

Le 18 août à 16:08

Lundi 13 janvier 2014 - L’économiste russe Sergueï Glaziev est en contact avec l’économiste américain Lyndon LaRouche depuis plusieurs années. Aujourd’hui conseiller du Président russe pour l’Intégration économique régionale, Glaziev a vivement critiqué la politique de l’UE à l’égard de l’Ukraine, dans un article posté le 30 décembre sur le site The National Interest., une revue bimensuelle basée à Washington.

Glaziev, qui est chargé du projet d’Union eurasiatique, montre pourquoi, selon lui, il n’est pas dans l’intérêt de l’Ukraine de s’associer à l’UE. Si l’Ukraine avait signé l’Accord d’association avec l’UE, écrit-il, elle serait devenue de fait une colonie sous juridiction européenne, contrainte de sacrifier sa production nationale de biens à hauteur de 2 milliards de dollars annuels, sa dette extérieure se serait accrue, sa monnaie aurait été dévaluée et l’inflation aurait fait baisser le niveau de vie. En revanche, rejoindre à l’Est l’Espace économique commun et l’Union douanière avec la Russie permettrait d’augmenter son PIB de 3 à 9 %.

Pour cet économiste russe, l’intention de l’UE est clairement de « séparer l’Ukraine de la Russie et de l’isoler du processus d’intégration économique eurasiatique ».

Il note que toute escalade du conflit en Ukraine, attisée notamment par l’« ingérence continue des politiciens et des agences secrètes de l’OTAN », mènera inévitablement à la scission de l’Ukraine, « plongeant toute la région d’Europe de l’Est dans une spirale d’instabilité et de tension politiques ». Sur fond de crise économique mondiale, on assistera alors à une détérioration des relations stratégiques entre la Russie, l’Europe et les Etats-Unis, ajoute-t-il.

L’alternative à l’affrontement, pour Glaziev, consiste à combiner les efforts à la fois de l’UE et de l’Union douanière dans le cadre de la Communauté économique eurasiatique, afin d’optimiser la coopération économique et commerciale avec l’Ukraine et la Russie.

Il est intéressant de constater que dans un article paru le 2 janvier dans le quotidien allemand Die Welt, Alexander Rahr, du Forum russo-allemand, l’un des principaux critiques des politiques de l’UE, appelle lui aussi à des négociations triangulaires entre l’UE, l’Ukraine et la Russie, estimant que c’est la seule façon de bâtir des relations constructives et de calmer les tensions. Par ailleurs, Rahr est également favorable à l’installation de systèmes conjoints de défense anti-missiles entre l’Europe et la Russie.

Bien que Glaziev s’exprime en son nom propre, ses propos reflètent une partie de la pensée de l’élite politique et économique de son pays.

Source : Solidarité & Progrès

 Envoyer à un ami  Nous contacter
 
 
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€