FRNL
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€
   

Un ancien adversaire de LaRouche : « J’enterre la hache de guerre, il faut Glass-Steagall. »

Le 24 août à 06:08

Mercredi 7 août 2013 - John Kusumi, qui s’était présenté comme indépendant contre l’économiste américain Lyndon LaRouche à l’élection présidentielle de 1984 (à laquelle se présentaient également le républicain Ronald Reagan et le démocrate Walter Mondale), a endossé l’appel du Comité d’action politique de LaRouche (LPAC) pour la réinstitution de Glass-Steagall.

Kusumi suggère aux sympathisants du mouvement Occupy Wall Street que même si leur campagne a échoué il est maintenant temps de se rallier et « mettre fin à Wall Street ». Sans reproduire dans son entier le communiqué du LPAC sur cette campagne, il fournit cependant le lien vers la « video fracassante » diffusée depuis la semaine dernière.

Après avoir résumé la manière dont Occupy Wall Street a tenté d’organiser un effort populaire mais sans succès, Kusumi constate :

« Maintenant, un mouvement différent est en train de se former et dit “fermons Wall Street”. Je parle du mouvement de Lyndon LaRouche, qui est très différent de nature et de caractère du mouvement Occupy Wall Street. »

Kusumi continue :

« Lyndon LaRouche est-il un vieil ennemi ? Dans mon cas oui, car nous étions des rivaux politiques en 1984. Tous deux candidats indépendants à la présidence américaine, nous étions en lutte pour être une alternative à Ronald Reagan et Walter Mondale.

Il est maintenant temps pour moi d’enterrer la hache de guerre, et d’accueillir avec sourire la récente campagne des militants de son Comité d’action politique : ils font campagne pour que le Congrès rétablisse Glass-Steagall et mette par conséquent en faillite les plus grandes firmes de Wall Street.

Il n’y aura aucune confusion sur ce point : je ne suis pas Lyndon LaRouche. Nous avons nos différents, en ce qui concerne l’énergie nucléaire par exemple (il est pour, je suis contre). Je n’adhère pas à son Comité d’action politique ou à son mouvement, mais je leur souris certainement, car je sais moi aussi que pour restaurer la santé financière de l’Amérique il est absolument nécessaire de ré-instituer la loi Glass-Steagall.

Les Etats-Unis doivent rétablir la loi Glass-Steagall. Pour tous les militants d’Occupy Wall Street, c’est la demande centrale sur laquelle devrait se focaliser le mouvement. »

L’article de Kusumi est au sommet du palmarès des articles les plus visités au cours des deux derniers jours sur le site de Nolan Chart (nolanchart.com), visant essentiellement à rassembler en un seul endroit les principaux courants du spectre politique américain.

Source : Solidarité & Progrès

 Envoyer à un ami  Nous contacter
 
 
   
  • 55€
  • 1010€
  • 2020€
  • 5050€
  • 100100€
  • 500500€